Aujourd’hui 80% des personnes handicapées sont atteintes d’un handicap invisible.
Il existe des clubs qui accueillent des personnes à mobilité réduite, les personnes atteintes de déficience visuelle ou auditive. Des compétitions au niveau nationales ou internationales leurs sont dédiées.
 
Un grand nombre de personnes atteintes de troubles musculo-squelettiques, de troubles neuro-développemental chronique, de maladies auto-immunes et autres fait aussi partie du handicap invisible.
Au premier abord il n’est pas facile de les différencier d’une personne valide.
 
Il est difficile pour les personnes atteintes de handicap invisible de trouver des clubs pour les accueillir car très peu sont formés. Elles sont souvent confrontées à des réponses comme, "si vous ne pouvez pas faire l’exercice vous regarderez les autres le faire", "désolé mais vous ne pourrez pas suivre notre enseignement".  
De plus pour passer la ceinture noire si vous n’avez pas une équipe pédagogique pour vous préparer en s’adaptant à vos contraintes physiques et ayant les connaissances pour certaines démarches, cet examen sera compliqué voire impossible à passer.
C’est parce que 3 des membres fondateurs ont vécu ces situations que nous avons décidé de créer ce club.
 
Dans le Oni Karaté Taillan nous souhaitons que tous les membres fassent partie d’un même groupe, sans que personne ne soit freiné dans sa progression ou mis à part car nous ne progressons pas tous de la même façon.
C’est à l’équipe pédagogique de proposer des solutions.
 
La configuration du dojo et la capacité de l’équipe pédagogique nous permet d’accueillir :
  • Personnes atteintes de troubles musculo-squelettiques (cheville, genou, dos, épaule,…)
  • Personnes atteintes de troubles neurologiques (Épilepsie, troubles neuro-musculaire, troubles nerfs périphériques, etc...)
  • Personnes atteintes de maladies auto-immunes (diabète par exemple)
  • Personnes atteintes de troubles neuro-développemental chronique (enfant hyper actif par exemple)
  • Personnes atteintes de troubles auditifs (audition partielle)
  • Personnes atteintes d’insuffisance cardiaque.
  • Personnes ayant un manque de confiance en soi.
 
Les enseignants participent à des stages pour avoir le maximum de connaissances et méthodes pour accueillir au mieux les personnes atteintes de handicap invisible.
L’équipe bénéficie aussi des conseils d’un kinésithérapeute diplômé d’état pour adapter les échauffements, les cours et étirements en fonction des pathologies des élèves.
 
Pour la sécurité de tous une fois le nombre maximal de membres atteints ne pourront plus accepter personne. Il n’y a aucun quota, nous accueillerons en fonction des capacités de l’équipe pédagogique, pour la sécurité et le bien-être des élèves.
Comme tous les élèves, vous devrez nous fournir un certificat médical de pratique du karaté et / ou karaté défense training, précisant :
  • Les limites
  • Les interdictions
  • Les contraintes
  • Les protocoles particuliers.